La Tribune

 

 

Le bridge, sport de combat ?

 

 

J’ai 23 ans et, comme tout le monde, j’aimais taper le carton avec mes copains. Une p’tite belote par-ci, un petit tarot par-là. C’était convivial et sympa.

 

Et puis j’ai découvert un jeu de cartes plus élaboré, plus fin, plus exigeant : le bridge ! Et là, c’est dément, c’est la passion infernale, je pourrais y passer des nuits !

 

Pourtant, au départ, je croyais que c’était un jeu pour vieux bourgeois, pour fossiles amortis. Mais j’ai vite constaté que le bridge est un défi formidable, un athlétisme des méninges, une bagarre au couteau ! Et que plusieurs de ces " vieux croûtons " sont devenus des experts redoutables… à croire que toute leur énergie s’est concentrée dans ce passe-temps diabolique. Certains me faisaient l’effet d’être imbattables !

 

Alors je me suis dit : " Y’a pas de raison ! L’avantage d’être jeune, c’est qu’on a le cerveau plus souple ; on apprend vite, on se concentre mieux. Si on veut s’y mettre, on peut déboulonner tous ces vénérables champions ! "

 

Le Club Machin-Truc m’en fournit l’occasion, avec ses tournois du mercredi après-midi et du vendredi soir. L’ambiance est sympa, on y rencontre de très bons joueurs… et d’autres qui sont nuls mais n’en font aucun complexe. On y joue dans la bonne humeur, pour passer le temps… et puis on se prend à rêver de compétitions, pour confirmer et rehausser les bons résultats du club.

 

Les victoires se fêtent, les défaites aussi : il nous arrive de compléter quelques heures de jeu par une petite guinche ou quelques verres amicaux.

Total : je ne pourrais plus m’en passer. Et je voudrais qu’une bonne équipe de jeunes vienne bientôt me rejoindre, pour montrer aux " ancêtres " que la matière grise n’appartient pas qu’aux cheveux gris !

 

Informations ? Initiation ? Inscription ? Passez un coup de fil au numéro 06 07 47 73 98 : Dominique ou Doudou Dupuis se feront un plaisir de vous mettre dans le bain !

 

Le Bridgeur Masqué

Page d'acceuil

Retour au début